Commissariat Général
au Plan

Union des Comores
Unité - Solidarité - Développement
Présidence
Commissariat général au Plan
Commissariat Général au Plan:Union des Comores

Editorial

cgp cgp

L’Union des Comores est un pays avec de multiples richesses qu’il y a lieu de faire connaître aux opérateurs et investisseurs potentiels. Les ressources qu’elles regorgent, qu’elles soient humaines ou naturelles peuvent contribuer à faire de notre pays un leader régional.Cette ambition de leadership régional viendrait notamment de sa spécificité identitaire prenant appui sur ses trois piliers culturels universels: swahili, arabe et francophone avec lesquels on peut se distinguer tout en étant pertinent au niveau régional et international. Dès lors que l’émergence d’un pays se construit sur la base de son histoire, sa culture, sa géographie et le contexte sous-régional. C’est dire d’entrée que l’émergence, à l’horizon 2030 prônée par son excellence le président Azali Assoumani est une réalité. Une réalité loin d’être utopique, mais qui ne prendra forme que sous certaines conditions. La condition première est une révolution des mentalités qui se doit de commencer au niveau de l’élite et de l’administration centrale pour se propager au niveau de toutes les catégories sociales en impactant l’éducation à la citoyenneté en matière de responsabilité, d’implication dans les affaires publiques, de la participation volontaire aux activités d’intérêt général, de la solidarité avec les autres membres de la communauté, de l’amour de la patrie et le respect des lois. La deuxième condition est le développement des moteurs de la croissance à court et moyen termes , comme l’agriculture du fait de la réserve de terres arables et/ou irrigables non encore exploitées, des gains de productivité encore possibles pour la population active rurale, les activités manufacturières qui comptent parmi les débouchés de l’agriculture, ainsi que les infrastructures de bonne qualité, l’eau, l’électricité, l’accès au financement et le développement du capital humain. L’État doit ainsi rendre plus efficace son administration fiscale afin de pouvoir générer les revenus nécessaires aux investissements pour l’émergence économiqueà. Nos concitoyens doivent quant à eux prendre conscience que la participation de tous est primordiale pour le développement de notre pays.

Le Commissariat général au Plan dans son rôle fédérateur élabore les politiques et stratégies nécessaires au développement du pays. La SCA2D, document de référence en la matière doit servir de base pour toutes les stratégies sectorielles, aux partenaires d’aides au développement ainsi qu’à l’action gouvernementale elle-même. La stratégie a été révisée et améliorée afin d’intégrer les nouvelles orientations du Gouvernement ainsi que les différents agendas internationaux comme les ODD des Nations Unies pour l’horizon 2030 et l’agenda 2063 de l’Union africaine. Afin de parvenir à un revenu intermédiaire et prendre le train de l’émergence, une croissance de 6,5 % annuelle doit être maintenue jusqu’en 2021. Pour se faire, il faudra mettre l’accent sur certains secteurs à forts potentiels de création de richesses et d’emplois tels que l’agriculture, la pêche, le tourisme et les nouvelles technologies en tant que secteur transversal. De nombreux efforts ont déjà été entrepris notamment au niveau énergétique, et au niveau des infrastructures routières et hôtelières. Mais pour accélérer la croissance ,ces efforts doivent doublés car l'émergence économique passe par l’innovation.

Afin d’avancer sous de meilleurs auspices, le bilan des 42 ans d’indépendance prôné par le mouvement du 11 Août est on ne peut plus nécessaire , car pour corriger ses lacunes, il faut d’abord en prendre conscience. Les prochaines assises nationales sont donc capitales. Un exercice démocratique sans équivalent afin que le peuple comorien dans sa globalité puisse s’exprimer librement sur son avenir et pour qu’il puisse lui-même tracer sa voie vers le succès. En tant que Commissaire général au Plan, je salue vivement ce processus démocratique et je convie tous nos concitoyens à faire de même pour l’intérêt de notre nation.
Le Commissariat général au Plan travaille et continuera à travailler sans relâche avec toute l’abnégation nécessaire pour le développement de notre si beau pays. Nous continuerons à donner les orientations et à mener les actions nécessaires afin de faire de notre pays une nation unie, émergente et prospère.

Fouady Goulame
Commissaire Général au Plan

Actualitès

Conférence des partenaires au développement des Comores

06/01/2020

La Conférence des partenaires au développement (CPAD) des Comores a pour vocation de mobiliser les moyens essentiels pour accélérer l’atteinte des objectifs de développement qui nécessitent, une croissance économique forte.

Lire la suite
Tenue de la réunion annuelle du forum des partenaires.

31/01/2018

La réunion annuelle du forum des partenaires au développement s’est déroulée le mardi 30 janvier 2018, au siège des nations unies en présence du Commissaire général au Plan Monsieur

Lire la suite
Le Programme de création d'emplois rapides : le nouveau concept comorien pour repousser le chômage de masse

03/06/2017

Personne ne reste indifférent devant ce concept de création d'emplois rapides qui a vu le jour en Union des Comores.. Le plus souvent, les premières réactions qui font suite à l'évocation...

Lire la suite

© Commissariat Général au Plan 2020